Pour la Saint Patrick découvrez les cidres irlandais

Ce dimanche 17 mars aura lieu la Saint-Patrick ou Paddys day pour les intimes. Les bars et pubs vont se vêtir de vert et la bière couler à flot. Pourtant, sur cette petite île, les pommes et le cidre ont eux aussi une place de choix dans le coeur des irlandais.

Suivez-nous pour un aller-retour en terres irlandaises, à la découverte de leur culture cidre !

De Belfast à Cork en passant par Dublin, installez vous dans un pub et profitez de la parade féérique de la Saint Patrick en sirotant... un cidre.

De fait, bien que l'île d'émeraude soit le bastion de la Guinness et du Jameson, n'oublions pas qu'elle abrite la plus grande cidrerie européenne pour produire le cidre Bulmers, plus connu sous le nom de Magners dans le reste de l'Europe. Il n'est donc pas étonnant de voir le cidre se servir bien frais à la pression dans une pinte.

Dès le XIIe siècle, le cidre intègre pleinement l'histoire irlandaise :

histoire du cidre en irlande

L'Irlande possède, bien entendu sa propre typicité :

savoir faire cidricole en irlande

Les régions cidricoles irlandaises se trouvent dans l'axe de nos régions françaises:

régions cidricoles irlandaises

Tout comme les français, les petits artisans font face au quasi monopole de Bulmers (appartenant à Heineken international)

les cidres artisanaux irlandais contre Magners

Alors, que vous soyiez en Irlande, à Dublin pour assister à la féérique Grande Parade, ou en France, il est temps de déguster le Traditionnal Dry de MacIvors que nous avons glissé dans la box de février !

D'ailleurs, qui est ce fameux Saint Patrick ?

De son vrai nom Maewyn Succat, Saint-Patrick est le saint patron de l'Irlande. Au Ve siècle, Saint-Patrick parcourut l'île d'émeraude pour initier la construction d'écoles, de monastères et d'églises tout en formant les rois irlandais à la religion chrétienne. En somme, il est l'évengélisateur de l'île.

D'après la légende, c'est de lui que l'Irlande tient le trèfle comme emblême. Afin de convertir les irlanfais, Saint Patrick l'utilisa pour expliquer la Sainte Trinité, chaque feuille du trèfle représentant le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Sa mort, un 17 mars 461 marque le début des festivités, une occasion pour tous les irlandais de célébrer, boire et affirmer leur patriotisme "Proud to be Irish"

  • Partager ce contenu

Join the cider revolution !

Abonnement à partir de 24.90€ / mois. Recevez 4 cidres surprise dans votre boîte aux lettres !


S'abonner L'offrir